VOTE | 46 fans

#101 : Une seconde chance (1/2)

Kris a 18 ans, elle est au camp Lagrange, pour vol de voiture. Kris vit une véritable histoire d'amitié avec Wildfire, un cheval dont elle s'occupe au centre équestre de la police. Elle a appris à monter à cheval grâce à Pablo. C'est Pablo qui obtient sa liberté conditionnelle, à condition de venir travailler au haras Raintree.Elle découvre le haras, et chacune des personnes qui y travaillent.

Popularité


4 - 1 vote

Titre VO
Pilot

Titre VF
Une seconde chance (1/2)

Première diffusion
20.06.2005

Première diffusion en France
07.09.2006

Vidéos

Extrait vidéo du 101

Extrait vidéo du 101

  

Plus de détails

Scénario: Shawn Piller et Michael Piller  Réalisateur: SteveMiner

Au camp Lagrange, les filles se préparent à sortir, elles montent dans un car en direction du centre équestre de la police du comté.

Kris cherche quelque chose, elle siffle et un cheval montre sa tête: c'est Wildfire. Kris dit à Wildfire qu'elle revoit le juge vendredi et qu'elle va peut-être rentrer chez elle.

Pablo donne un cours pour que les filles du camp montent les chevaux. Kris monte Wildfire. Pablo la regarde souriant.

De retour au haras Raintree, Ken se propose d'être associé avec Jean, suite au départ de Pete, en l'épousant.
Pablo parle à Jean de son idée d'embaucher quelqu'un pour remplacer Miguel, il pense à Kris. A 17 ans, Pablo a été placé dans un de ces centres et quelqu'un s'est mouillé pour lui. Pablo lui dit qu'elle est douée avec les chevaux. Jean pense que c'est une lourde responsabilité mais Pablo est prêt à assumer.

Devant le tribunal, Kris défend son attitude. Kris n'a pas le soutien de ses parents, sa mère lui écrit tous les mois car elle est obligée et son père est partit avant qu'elle naisse. La juge annonce qu'elle a reçu une lettre de Pablo Bétart disant que Kris a acquis une grande expérience avec les chevaux, et qu'il lui offre un emploi. Kris se détourne et regarde Pablo, elle est surprise et accepte.

Kris sort de la prison, Pablo l'attend, Kris lui demande s'ils peuvent s'arrêter en chemin...Pour aller voir Wildfire au centre de Police.

Wildfire est monté par un policier et ça ne se passe pas bien. Le policier dit que Wildfire n'a plus aucune assurance. Kris le monte à son tour, et tout va bien! Le policier n'en revient pas. Kris confie à Wildfire qu'ils se verront moins souvent, mais qu'elle pensera toujours à lui.

Pablo et Kris reprenne la route et Kris demande à Pablo pourquoi il l'aide. Elle lui demande si la propriétaire est au courant de qui elle est et si elle n'a pas peur. Pablo s'arrête d'un coup, et lui demande si elle veut ce travail. Pablo met les choses au point et ils repartent.

Kris arrive à Raintree. Matt et Junior la voient arriver et sont surpris qu'une si belle jeune femme comme elle soit employée.

Pablo lui montre son lieu de résidence: une caravane.

Pablo fait visiter le haras à Kris. Elle est nerveuse. Pablo commence à la présenter à Henry et Todd. Kris tente de monter le cheval qui va courir à la prochaine course, elle tombe puis remonte. Tout le monde l'observe : Matt, Jean, Pablo, Dani... Kris bat le chrono de Matt de 2 secondes. Pablo est furieux après Kris, il lui avait dit de courir en douceur.
Jean se présente à Kris, et Junior se lance aussi, Jean l'interrompt en proposant à Kris de faire un tour avec elle.
Kris et Jean discutent, Kris lui dit que Pablo la beaucoup aidé dans les moments difficiles, c'est ainsi que Jean lui révèle que pour l'instant elle ne peut pas lui faire confiance. Todd interrompt la conversation.
Pablo arrive et demande à Jean ce qu'elle pense de Kris, elle lui dit qu'elle ne la voyait pas comme ça, elle sait que beaucoup de filles retournent en prison, donc ça durera ce que ça durera.

De leur côté, Matt et Junior parlent de Kris.

Todd et Kris sont à côté d'un poulain. Kris lui demande comment fonctionne un haras. Matt arrive et complète la réponse de Todd. Todd lui demande où elle a appris à monter les chevaux, elle ment et dit que c'est en colo. C'est alors qu'on apprend que Todd a eu une fièvre quand il était bébé qui lui a fait une maladie au coeur. Kris s'en va prétextant que Pablo doit avoir du travail pour elle. Ils la regardent s'en aller, et pour taquiner Matt, Todd lui dit que c'est la honte de se faire battre par une fille de 2 secondes!

On voit Kris travailler à ses différentes tâches.

Kris rend visite à Wildfire au centre de Police, elle lui raconte ses débuts au haras de Raintree.

En pleine nuit, Kris appelle sa mère pour lui dire qu'elle est sortit.

Le jour s'est levé et Jean parle crédit avec son banquier. La haras a dépassé le plafond, il ne peut plus lui accorder de crédits. Il lui parle de Ken qui pourrait remettre le haras hors de danger.

Pour se changer les idées, Jean monte à cheval, sous le regard de Kris.

C'est le jour de la course, tout le monde se prépare. Pablo parle stratégie, tandis que Matt et Kris préparent le cheval, lorsqu'arrive Avatar, le cheval de l'écurie Davis.
Kris est ébahie devant tout ce qu'elle voit, c'est la première fois qu'elle vient sur un champs de courses.

Le départ est donné, la tension est palpable chez chacun...C'est Avatar qui gagne la course. L'équipe du haras de Raintree est déçu, tandis que chez les Davis c'est la fête.

Dani et Amber viennent voir Matt et Kris, ils sont invité au feu d'artifice. Junior arrive et présente Dani et Kris en disant qu'elles ont beaucoup de choses en commun. Kris se force à sourire. Puis suite à la remarque d'Amber, on voit bien que Kris ne va pas se laisser faire.

A SUIVRE.

101 – Une seconde chance (1/2)

L’épisode démarre sur un champ de course. Des chevaux sont en pleine course, et un seul est très loin en arrière.

On voit un camp avec des barbelés et du grillage tout autour, visiblement un camp pour détenus. Des adolescentes avancent sur un chemin épargné par la neige, et un officier donne des ordres.
Officier : Gauche ! Gauche ! Gauche ! Gauche ! L’autre gauche, mademoiselle Becker !
On voit les adolescentes de plus près.
Officier : Très bien, nous allons recommencer. Un peu de nerf, mesdemoiselles ! Allez allez, vous attendez quoi ? Au pas de gymnastique ! (Les filles se mettent à courir) Et on s’active si vous ne voulez pas y passer la journée mesdemoiselles !
Une fille quitte la file et passe à côté d’une autre fille aux cheveux noués en queue de cheval. Elle lui fait un croche-pied, et la fille tombe. Elle se relève et tout le monde se met en cercle autour d’elles.
Officier : En rang. (La fille à la queue de cheval se prépare à se battre avec l’autre fille) Un problème, mademoiselle Furillo ?
L’autre fille sourit et s’en va.
Kris : Non monsieur.
Kris retourne à sa place.
Officier : Distance.
Toutes les filles mettent la main droite sur l’épaule droite de celle de devant, et reculent jusqu’à avoir le bras tendu. Une autre détenue sort les poubelles, Kris la regarde et la détenue lui fait un signe de tête affirmatif.
Officier : En avant. Go !
Les détenues avancent.

A l’intérieur, Kris croise la fille qui sortait les poubelles pendant que le haut-parleur fait une annonce. La détenue tend discrètement un sachet de carottes à Kris qui s’empresse de les dissimuler dans sa manche. Dehors, toutes les filles passent devant un officier, cette fois-ci une femme, et lui disent ‘Sortie accordée madame’. Kris arrive devant elle.
Kris : Sortie accordée…
Officier : Furillo, je crois que vous avez une audience chez le juge vendredi.
Kris : Oui madame.
Officier : Il lira mon rapport, et j’aimerais vous conseiller de garder vos distances avec mademoiselle Covelski d’ici là.
La fille mentionnée se retourne, c’est celle qui a fait un croche-pied à Kris plus tôt dans la journée.
Kris : Oui madame. Sortie accordée ?
L’officier fait signe à Kris de passer.
Kris monte dans le bus, suivie des autres filles.

Sur la route, Kris regarde par la fenêtre. Le bus est étiqueté ‘Camp Lagrange’ et arrive au County Sheriff Equestrian Center. Dedans, beaucoup de chevaux sont dans la carrière et leurs cavaliers font des choses variées. Kris sourit et descend rapidement du bus. Elle se dirige vers les écuries, et cherche visiblement un cheval. En ne le voyant pas, elle siffle et un cheval passe la tête par la porte de son box. Kris sourit et va vers lui. Le cheval l’accueille en remuant la tête.
Kris : Salut Wildfire ! (Elle sort le paquet que l’autre fille lui a donné) Oui je les ai. (Elle donne une carotte à Wildfire) Ça a été ton entraînement ? Tu vas être un bon cheval de policier. Les courses te manquent ou tu préfères être ici ? Ouais c’est ici que tu te sens le mieux. (Elle caresse Wildfire, beaucoup moins gaie tout d’un coup) Je revois le juge vendredi. Je vais peut-être rentrer chez moi. (Elle donne la dernière caresse au cheval en voyant un homme arriver avec un cheval.) Je repasserai, on ira faire une balade dès que j’aurai fini mes corvées. D’accord ?

*Générique*

Toutes les filles sont dans une carrière, et un homme, Pablo Betart, est avec un cheval et fait passer les filles une par une.
Pablo : Servez-vous de vos mains, de vos jambes, de vos yeux et même de vos fesses pour parler à votre cheval.
Fille (sur le cheval) : Je dois lui parler avec mes fesses, c’est pas une blague ?
Pablo la regarde, tout le monde rit.
Pablo : Pour avancer, mettez le bassin en avant. Avec une pression du mollet, il ira à gauche.
Fille (sur le cheval) : O-on peut aller tout droit pour l’instant ?
Pablo : On essaie, ok ? (Il fait tourner le cheval à gauche) Regardez dans la direction où vous voulez qu’il aille. Les chevaux perçoivent où vous regardez. Vous voyez ? (A la fille sur le cheval) Merci.
La fille descend et se dirige vers les autres.
Fille : Ma mère va pas en revenir quand elle lira ma lettre : sa fille sur un cheval !
Autre fille : Attend d’avoir vu Kris !
Kris sourit, Pablo lui fait signe de prendre un autre cheval à côté. C’est Wildfire. Kris s’approche, et l’homme qui tient Wildfire lui fait la courte échelle.
Kris : C’est moi Wildfire.
Une fois dessus, elle le met en avant et part au trot le long de la piste. Pablo, en tenant l’autre cheval, s’approche de l’officier qui a parlé à Kris plus tôt. Kris lance Wildfire au galop.
Officier : Il y a un an et demi, on devait la traîner de force ici. Maintenant regardez-là ! (Wildfire est lancé au grand galop le long de la piste) Vous êtes un sacré prof, Pablo.
Pablo : Non ça c’est inné.

Plus tard, Pablo est dans sa camionnette et arrive dans un ranch nommé Raintree. A l’intérieur, un homme discute avec la propriétaire des lieux, Jean Ritter. Leur conversation est écoutée par un garçon et un vieil homme, Todd et Henry Ritter, qui n’apprécient visiblement pas la tournure de celle-ci.
Homme : Sauf tout le respect que je dois à Henry, l’époque des haras familiaux est révolue. Raintree a besoin de moi Jean, le haras a besoin de modernisation, de nouveaux pur-sangs. (Jean soupire) Et après Pete, tu as besoin d’un nouveau départ. Il t’a donné de ses nouvelles ?
Jean : Les garçons ont reçu quelques mots griffonnés sur une serviette en papier de je ne sais quel bar des sports d’Atlantic City.
Homme : Laisse-moi être ton chevalier servant. Ensemble nous pouvons faire de Raintree le meilleur haras de l’Etat.
Une porte s’ouvre et se referme, c’est Matt Ritter, le premier fils de Jean. Son frère, Henry lui fait signe de se taire.
Jean : Raintree est dans la famille depuis des générations Ken.
Ken : Eh bien qu’il reste dans la famille. Mais arrête de marcher sur des œufs, envoie les avocats au diable et épouse-moi.
Alors que Jean se prépare à répondre, Matt entre dans la pièce pour prendre son sac. Todd le suit.
Matt : Je vais faire un cross dans les dunes.
Todd : Je vais avec lui !
Matt : Sûrement pas !
Todd : Si Matt !
Jean : Est-ce que tu as fait tous les boxes ?
Matt : Je les ferai après.
Jean : Non, tu t’amuseras après.
Matt : Mais je les…
Jean : Merci !
Ken : Tu sais Junior ne devrait pas tarder, je suis sûr que tu sauras le convaincre de t’aider.
Matt rigole, puis s’en va en reposant son sac. Jean brandit une boîte de médicament.
Jean : Todd ? Viens là. (Elle donne un cachet à Todd) Je ne veux pas que tu fasses du cross avec ton frère.
Todd : Je serai prudent maman.
Henry : S’il est un garçon qui ne restera pas dans les jupes de sa mère, c’est bien celui-là. Pourquoi se retrouverait-il toujours dans des bagarres à l’école sinon ?
Jean : Parce qu’il tient ça de son grand-père voilà tout.
Henry : Non, tout ce que cet enfant essaie de te dire c’est qu’il n’a pas peur.
Ken : Remarque très pertinente.
Henry : Oh j’ai pas besoin de votre aide. (Ken acquiesce) Alors, qu’est-ce qu’on a pour déjeuner ?

Dehors, Matt taquine Todd en le poussant. Pablo arrive.
Pablo : Votre mère est là ?
Todd : Elle est avec Mr Davis, il veut l’épouser.
Matt : Eh oh dis donc, ça ne regarde personne.
Todd : Oh ça va arrête !
Pablo : C’est rien, c’est rien je repasserai. Merci.
Jean (arrive avec Ken Davis) : Pablo ? Vous vouliez me voir ?
Pablo : Rien de très urgent.
Jean : Non, allez-y.
Pablo : Je voudrais embaucher quelqu’un pour remplacer Miguel. Depuis son départ, on est débordés.
Jean : Vous n’avez pas besoin de mon autorisation dans ces cas-là, vous le savez.
Pablo : Je sais, mais il s’agit d’une jeune fille du Camp Lagrange.
Ken : Vous parlez de la prison ? Vous tenez vraiment à prendre ce genre de risque, Pablo ?
Pablo : On m’a placé dans un de ces centres à 17 ans. Et un jour, quelqu’un s’est mouillé pour moi.
Ken acquiesce, visiblement pas convaincu.
Jean (à Ken) : Tu…
Elle lui fait signe de partir.
Ken : Bien sûr.
Jean : Merci.
Ken s’en va, mais pas sans embrasser Jean.
Ken : A bientôt.
Jean : Entendu.
Pablo : Le juge peut décider de sa libération cette semaine. Si on l’embauchait, ça mettrait toutes les chances de son côté. J’en ferai un bon entraîneur. Elle sait très bien s’y prendre avec les chevaux.
Jean : Qu’a-t-elle fait pour être…
Pablo : Vol de voiture avec une bande d’ados, et refus de se soumettre aux forces de l’ordre.
Jean : Oh Pablo, avec tous les ennuis auxquels j’ai à faire face…
Pablo : Cela remonte à 16 mois déjà. Elle a beaucoup grandi, elle a 18 ans et elle a fini ses études.
Jean : C’est une lourde responsabilité que vous me demandez.
Pablo : J’assumerai cette responsabilité.

Peu de temps après, Kris est à une audience au tribunal.
Kris : Elle cherchait des crosses à des nouvelles madame.
Juge : Ce n’était pas très intelligent de se bagarrer une semaine avant cette audience.
Officier : Mademoiselle Furillo ne cherche pas habituellement querelle aux autres, madame le juge.
Juge : Les parents de la détenue sont-ils dans la salle ? Etes-vous en contact avec eux ?
Kris : Ma mère m’écrit tous les mois parce que le juge lui en a donné l’ordre. Et mon père… a quitté la maison des mois avant que je vienne au monde.
Juge : Les nombreuses arrestations de votre mère dans des affaires de drogue inquiètent la Cour. Lui avez-vous fait part de vos projets ?
Kris : Non madame.
Juge : Avez-vous des projets ?
Kris : Je veux juste rentrer et repartir du bon pied.
Juge : J’ai sous les yeux la lettre d’un entraîneur bénévole, monsieur Pablo Betart, affirmant que vous avez acquis une grande expérience avec les chevaux ces derniers mois.
Kris : C’est exact. J’adore les chevaux.
Juge : Monsieur Betart dit qu’il est prêt à vous offrir un travail au haras de Raintree. (Kris se retourne vers Pablo) Vous seriez accueillie en pension complète. La Cour serait favorable à cette proposition si tant est qu’elle vous convienne, mademoiselle Furillo.
Kris semble réfléchir à la proposition.

Plus tard, Kris, en habits normaux, sort du camp Lagrange, accompagnée de la femme officier.
Officier : Ça n’a rien de personnel mais je ne veux plus vous revoir à moins que vous ne veniez en visiteur.
Kris : Vous ne risquez pas de me revoir, je vous assure. (La grille s’ouvre) Sortie accordée, madame ?
Officier : Sortie accordée, Furillo. (Kris commence à s’en aller) Oh, vous oubliez quelque chose. (Elle sort un sachet de carottes de sa poche) Je sais toujours tout ce qui se passe dans mes quartiers. Soyez heureuse, Furillo.
Kris se dirige vers Pablo qui l’attend appuyé contre sa camionnette.
Pablo : Cadeau d’adieu ?
Kris : On peut s’arrêter en chemin ?
Pablo : Bien sûr.
Pablo monte dans la camionnette.

Un policier est sur Wildfire. Il tire sur les rênes et ne parvient pas à se faire écouter par le cheval.
Policier : Wow wow, tout doux Wildfire !
Il lui met un coup de talons, Wildfire se cabre. Kris et Pablo arrivent et assistent à la scène. Wildfire continue de refuser d’écouter et de se cabrer.
Kris : Qu’est-ce qu’il fait ? Il maltraite Wildfire !
Pablo : Il ne le maltraite pas, il le dresse.
Le policier parvient à faire avancer Wildfire et l’amène à la barrière, où il met pied à terre.
Policier : Ce cheval n’a plus aucune assurance.
Kris : Aucune assurance ?!
Kris passe en-dessous de la barrière et Pablo adresse un regard de connivence au policier. Kris est montée sur Wildfire et le fait démarrer au galop.
Policier : Eh !
Kris fait franchir tout le parcours à Wildfire, le slalom, passer sous des banderoles oranges, et Wildfire n’hésite pas une seconde.
Policier : C’est incroyable !
Pablo sourit. Arrivée à la fin du parcours, Kris met pied à terre et caresse Wildfire en riant et lui parle.
Kris : Maintenant écoute bien. Ça m’est égal que tu aies terminé dernier dans je ne sais combien de courses avant d’échouer ici. Tu peux y arriver ! Tu dois saisir la chance qui s’offre à toi, tu peux repartir du bon pied ! D’accord ? (Wildfire pousse Kris du bout du nez) Je vais te les donner tes carottes ouais. (Elle lui donne une demi-carotte) Tu me verras plus aussi souvent, mais je penserai toujours à toi. Et je repasserai dès que j’aurais un jour de congé t’entends ? Je te le promets ! Tu sais… tu vas me manquer ! (Elle essuie ses larmes) Allez. (Elle le ramène au policier) Il adore les carottes.
Le policier regarde Pablo et Kris repartir.

Pablo et Kris sont dans la voiture.
Kris : Pourquoi vous m’aidez ?
Pablo : Vous en avez besoin.
Kris : C’est en accord avec le juge pour avoir de la main-d’œuvre bon marché ? Les propriétaires savent qui je suis ?
Pablo : Madame Ritter le sait.
Kris : Et elle a pas peur qu’une nuit je vienne tuer toute sa famille ?
Pablo : Si vous ne les tuez pas, nous n’aurons pas de problèmes.
Kris : Ouais. J’ai seulement promis de rester trois mois alors, pour la suite on verra.
Pablo se gare sur le bas-côté.
Pablo : Vous le voulez ce travail ? Parce que, si vous ne le voulez pas, moi je vous accompagne tout de suite à Oakland, et je vous dépose au coin d’une rue. Il suffit de le demander.
Kris : Je veux pas retourner à Oakland
Pablo : Ça ne me suffit pas.
Kris : Je veux ce travail.
Pablo redémarre.

Ils arrivent dans un ranch, Raintree et passent le long de paddocks et de carrières où des chevaux et leurs cavaliers s’entraînent. Ils passent devant Junior et Matt qui s’occupent de seller un cheval, et Pablo se gare pas loin.
Junior : Tu savais que Pablo avait une fille et tu m’as rien dit ?
Matt : Il en a pas.
Junior : Dans ce cas, qui est cette fille ?
Matt se redresse et regarde Pablo et Kris discuter.
Pablo : Ça passera, le malaise que vous éprouvez. Vous n’avez plus vos vêtements de détenue. (Ils regardent Junior et Matt, qui sont toujours en train de les fixer) Croyez-le ou non, vous n’avez pas l’air différente des autres.
Junior et Matt continuent à discuter entre eux.
Matt : Une nouvelle recrue j’imagine ? On en cherchait une.
Junior : Une employée sexy qui loge dans la caravane ? Matt ! Vous avez un règlement là-dessus ?
Matt : Ça ne s’est jamais présenté.
Junior : Effectivement parce qu’en général les employés sont des bons joufflus à la peau grasse.
Junior hisse Matt sur le dos du cheval, et tous deux continuent de fixer Kris qui entre dans la caravane et leur retourne leur regard.

Kris rejoint Pablo dans la caravane.
Pablo : Il y a un téléphone à votre disposition dans les écuries. (Il sort une enveloppe) Une avance sur la première semaine.
Kris : On me paye combien ?
Pablo : 250 la semaine.
Kris sourit.
Kris : Hm. Je gagnais plus en vendant des hamburgers.
Pablo : C’est le salaire, ça vous convient ?
Kris : Ouais !
Pablo : Quand vous serez installée, je vous présenterai à tout le monde.

Matt fait courir le cheval qu’il a monté sur la piste. Todd est sur la lice avec un chronomètre, et Henry regarde aussi.
Henry (en désignant Junior qui se regarde dans le rétroviseur de sa voiture) : Pourquoi laisse-t-on l’ennemi assister à l’entraînement de Krod ?
Todd : Junior Davis ne fait pas la différence entre un bon et un mauvais entraînement. (Il arrête le chrono au moment où Matt passe devant) Pas terrible.
Henry : On a déjà vu des surprises plus étonnantes, il pourrait gagner la course de dimanche.
Todd : Oui, si le van des Davis perd une roue et qu’Avatar n’arrive pas sur le champ de course.
Henry : Pense à dire tes prières ce soir.
Todd : C’est peine perdue. Avatar a battu le record sur ce parcours à l’entraînement l’autre jour.
Henry : Et comment tu sais ça toi ? Tu es un espion chez les Davis ?
Todd : Une quart de Berry Bands, c’est ce que je lui ai donné en échange.
Henry : Tu en sais plus ?
Todd : Un poids de charge élevé : 55 kilos 3.
Henry : Ça te plairait de laisser tomber les études et de diriger ce haras ? Hm ?
Todd ne répond pas mais hausse les épaules.

Pablo marche avec Kris.
Pablo : Nerveuse ?
Kris : Non… Si, un peu.
Pablo : C’est un haras comme les autres. Une famille comme les autres.
Kris : Ouais, c’est ce qui m’effraie, justement. Je n’ai jamais rien connu de normal.
Pablo et Kris arrivent à l’endroit où Todd et Henry discutent.
Pablo : Henry, Todd, je vous présente Kris Furillo, notre nouvelle recrue.
Henry : Vous connaissez les chevaux, Kris ?
Kris : Je suis débutante, Pablo m’a donné des cours.
Matt arrive, sur Oklahoma, et descend.
Henry : Vous croyez que vous pourriez apprendre à ce cheval à courir d’ici dimanche ?
Matt : Il vous taquine.
Henry : Pas le moins du monde.
Matt (à Kris) : Tu m’appelles Matt.
Kris : Kris.
Henry : Laisse-lui donc les rênes, Matt.
Kris regarde Pablo, qui hoche la tête.
Pablo : Fais-lui faire un tour tranquillement. Pas à toute allure.
Kris enjambe la barrière et s’approche d’Oklahoma pour le caresser.
Kris (à Matt) : Comment s’appelle-t-il ?
Matt : Oklahoma Krod.
Kris : Oklahoma Krod. On va s’entendre tous les deux.
Matt (à Oklahoma) : Tout doux, tout doux.
Kris prend son élan pour sauter sur le dos d’Oklahoma, mais elle retombe lourdement sur le sol.
Henry : Ouh. Elle sait tomber.
Kris se relève et se nettoie, gênée.
Matt : Pas de problème. Je tombe sur les fesses deux fois par jour. (A Oklahoma) Tout doux, tout doux.
Il fait la courte échelle à Kris.
Kris : Un,…
Matt : Deux, trois.
Matt hisse Kris sur le dos d’Oklahoma. Kris prend les rênes et avance sur la piste.
Kris : En douceur, Kris.
Kris fait démarrer Oklahoma, Jean arrive et regarde. Matt va rejoindre Junior.
Junior : Tu te glisses dans la grange pour un rendez-vous secret, en sueur elle lance des fourches de paille, sa crinière exalte l’odeur musquée du crottin.
Matt : T’es pas sympa !
Junior : Tu ne vois pas les avantages que t’offre cette situation. (Quelqu’un klaxonne, c’est Dani et Amber) Ça va devenir intéressant.
Matt : Pourquoi ?
Junior : Parce que ma sœur va découvrir que cette jolie nana va pratiquement habiter sous ton toit. J’ai hâte de voir la tête que Danielle fera.
Matt : C’est fini entre nous, tu le sais bien !
Junior : Ah ah ouais !
Matt : Je croyais qu’elle sortait avec ce… ce Mike là, chai pas qui. D’ailleurs tu devrais être aux anges que ton meilleur ami ne sorte plus avec ta sœur.
Dani (à Matt) : On fait un tour au lac, tu nous accompagnes ?
Junior : Matt n’a plus une minute à lui, il a une recrue à mettre en selle, si j’ose dire. On ressent toujours un… un je ne sais quoi en regardant une fille monter à cheval. Matt, je dois reconnaître que t’es un sacré veinard ! (Junior prend une photo de la tête de Dani qui regarde Kris) Pour la postérité.
Kris voit les quatre jeunes et pousse Oklahoma.
Kris : Ok Oklahoma, on va leur montrer ce qu’on sait faire !
Oklahoma accélère, Todd met le chrono en route. Lorsque Kris repasse devant eux, Todd arrête le chrono.
Todd : Eh Matt ! Elle a amélioré ton temps de près de deux secondes !
Junior : Elle monte presque aussi bien que toi, Danielle. T’es pas de cet avis, Matt ?
Matt (à Dani) : Comment tu peux vivre avec ça ?
Dani : Ouais je sais, mes parents m’ont pas demandé mon avis.
Junior : Si vous le permettez, par pure politesse, je vais aller me présenter.
Junior s’éloigne.
Matt : Je viendrais peut-être vous rejoindre, quand j’aurai fini mes corvées. A tout à l’heure ! Je vous laisse !
Matt s’éloigne aussi des filles.
Amber : Les corvées sont devenues lourdes de sens. Le temps se gâte pour toi.
Dani : Mais enfin, de quoi tu parles ? Tout est fini entre nous.
Amber : Que tu dis. (Elle montre la photo que Junior a pris) Cette tête-là ne dit pas c’est fini.
Dani : Comment il a…
Amber : Ton frère l’a envoyé à toutes nos connaissances.
Dani : Je sens que je vais l’étriper.

Kris ramène Oklahoma, Pablo s’approche d’eux.
Pablo : Je vous avais dit en douceur.
Kris : Je voulais seulement…
Kris descend d’Oklahoma.
Pablo : Quand l’entraîneur vous donne un ordre, vous l’exécutez. Vous remonterez à cheval quand je l’aurai décidé.
Kris : Je suis désolée.
Kris et Pablo rejoignent les autres, Dani passe en voiture et regarde longuement Kris.
Todd : Jolie course.
Kris : Merci.
Henry : C’est un sacré compliment de sa part. C’est le connaisseur le plus exigeant du haras.
Jean : Je suis Jean Ritter. Vous préférez Kristine ou Kris ?
Kris : Ma mère m’appelle Kristine, je préfère Kris madame.
Jean : Kris, soyez la bienvenue à Raintree.
Junior enjambe la barrière.
Junior : Ken J. Davis. (Il serre la main de Kris) On sera amenés à se voir souvent, j’habite en bas là, dans l’immense haras de mon père.
Jean : Bon, les garçons, excusez-moi. Kris, vous venez faire un tour avec moi ?
Kris : Oui.
Kris et Jean s’en vont, Henry rigole.
Matt : Quoi ?
Henry : Oh, simplement je me disais : la vie au haras est en train de retrouver un peu de son piquant.

Jean et Kris marchent.
Jean : Sacrée course, Kris.
Kris : Pablo m’a appris tout ce que je sais sur les chevaux.
Jean : Pablo est quelqu’un d’exceptionnel, oui. Nous avons traversé de rudes épreuves et il nous a toujours épaulés.
Kris : Moi aussi. Enfin, je veux dire que… dans les moments difficiles, il m’a beaucoup aidée.
Jean : Kris. Vous êtes ici parce que Pablo croit en vous et vous fait confiance. J’aimerais aussi vous faire confiance mais… étant donné ma position j’imagine que vous comprenez que vos ennuis passés… puissent quelque peu m’inquiéter. Alors si vous voulez vous confier…
Kris : J’ai commis de graves erreurs, et j’en ai payé le prix. J’espère ne pas avoir à payer cette dette éternellement. Je travaillerai dur, je vous assure.
Todd arrive en courant.
Todd : Eh, Kris ! On a eu un poulain, tu viens ?
Jean : Oui, Todd, c’est une excellente idée, fais-lui visiter le haras ! (A Kris) Je suis ravie d’avoir eu cette discussion.
Kris s’en va, Pablo rejoint Jean.
Pablo : Que pensez-vous de Kris ?
Jean : Je la voyais pas comme ça, avec ce genre de fille on n’est jamais sûr de rien.
Pablo : Le centre l’a bien aidée. Elle sait ce qu’est la discipline.
Jean : Ca durera ce que ça durera. Mais y’en a tellement qui retournent là-bas.

Matt raccompagne Junior à sa voiture.
Junior : T’as l’avantage de jouer sur ton terrain, mais j’ai la bagnole !
Matt : Non arrête, elle a l’air vachement sympa cette fille.
Junior : Oh je vois le genre ! Tu veux jouer les chevaliers servants. Cela dit, je dois admettre que ça t’a longtemps réussi. Mais qui sait ? (Junior démarre la voiture, la radio s’allume) Ah ! Bonne nouvelle, les Wariors ont gagné le match hier soir.
Il sort des billets et les donne à Matt.
Matt : Je sais !
Junior met ses lunettes de soleil et serre la main à Matt.
Junior : Salut !

Kris est avec Todd, ils caressent le poulain.
Kris : Il est magnifique !
Todd : Les poulains naissent avec leurs jambes d’adultes, mais ils ne savent pas s’en servir. On a entre 20 et 30 naissances chaque année, on en aura un autre dans quelques jours.
Kris : Et comment ça marche un haras ? Enfin je veux dire comment vous…
Todd : On fait de l’argent ?
Matt les rejoint.
Matt : On n’en fait pas toujours. On fait de l’élevage, du dressage, des courses, on vend des chevaux et on en garde.
Todd : On entraîne et on garde en pension les chevaux d’autres propriétaires aussi.
Matt : Pour le poulain d’un bon cheval de course, certains sont prêts à payer des fortunes.
Todd : On a vendu un poulain d’un an 1 million de dollars !
Matt : C’était pas 1 million, arrête !
Todd : C’est grand-père qui me l’a dit !
Matt : Henry en rajoute.
Kris : Celui-ci vous allez le vendre ?
Todd : Il a pas un pedigree assez bon, on a dû vendre une grande partie de nos meilleurs chevaux ces deux dernières années. Ce poulain devra faire ses preuves sur le terrain.
Kris : Je trouve qu’il a une tête de champion.
Matt : Comme tous les poulains de son âge. Je croyais connaître tous les éleveurs, pourtant je vous ai jamais vue.
Kris : C’est parce que je suis pas d’ici. Je suis d’Oakland, si vous ne voulez pas croiser d’éleveur c’est la meilleure ville au monde !
Todd : Où t’as appris à monter comme ça ?
Le poulain hennit.
Kris : Ah ouais ! En colo.
Todd : J’ai jamais eu le droit d’aller en colo moi. J’ai eu la fièvre quand j’étais bébé, ça m’a fait un truc au cœur.
Kris : Oh, tu sais, mis à part l’équitation, c’est vraiment nul la colo, enfin pour moi en tout cas. Bon, je vais voir Pablo, je suis sûre qu’il a du travail à me donner. J’ai été ravie de bavarder avec vous.
Kris s’en va.
Todd : Elle t’a grillé de deux secondes ! Une fille t’a grillé de deux secondes, la honte !
Matt : Tu vas te taire !
Todd : Oui, tu me donne 1$ ou demain tout le monde le saura !
Matt : On faisait pas la course !
Todd : 1$ !
Matt : J’te donnerai pas 1$.
Todd : Non mais 2. Tu finiras par payer, alors dépêche avant que j’arrive à 5.

On voit la vie au haras : les chevaux travaillent ou se reposent au paddock, pendant ce temps Kris ramasse le crottin, rentre les bottes de paille sous la supervisation de Pablo, écoute Henry lui donner des cours sur le corps du cheval, et conduit le tracteur. En apercevant Matt, elle fait involontairement dévier le tracteur qui rentre dans la barrière. Pablo fait essayer plusieurs chapeaux de cow-boy à Kris, elle opte finalement pour la casquette. Elle ramasse à nouveau du crottin, et prend la température d’un cheval avec un thermomètre stérilisé par Pablo avec un crachat. Elle assiste le maréchal ferrant en lui tendant ses outils, et passe de bons moments autour d’un barbecue avec d’autres employés du haras. Elle nettoie un cheval avec Matt, et voit Matt se rafraîchir en plongeant la tête dans un baquet d’eau pour chevaux. Jean la regarde faire. Elle ramasse à nouveau du crottin.

Plus tard, elle rend visite à Wildfire.
Kris : Ramasser du crottin, voilà à quoi j’occupe mes journées, Wildfire. Et tu sais ce qu’ils m’ont dit ? Que ce crottin se vendait très cher, ils font pousser des légumes avec. Non je t’assure ! C’est ça les produit bio, quand ils parlent d’engrais naturel c’est du crottin. (Wildfire s’approche de Kris pour réclamer à manger) Si tu veux mon avis, je crois qu’il y a beaucoup de gens qui avalent tout cru ce genre de bobards. Mais Raintree c’est très cool, c’est très différent de tout ce que j’ai connu avant, évidemment.

La nuit tombée, Kris téléphone à sa mère aux écuries de Raintree.
Kris : Allô maman ? Ouais c’est moi. Je suis sortie ! Il y a quelques jours. Non, je rentre pas à la maison, j’ai trouvé un travail. Ouais, ça va aller, t’as pas à t’inquiéter. Je voulais savoir, est-ce que tu vas bien ? Ouais. Bon. Ah. Entendu. Au revoir.
Kris raccroche et sort des écuries.

Le lendemain, dans la maison, un homme parle avec Jean.
Homme : Je ne peux pas rallonger votre crédit, et ce n’est pas faute de le vouloir, Jean. Mais avec Pete, vous avez atteint votre plafond de crédit.
Jean : On a remboursé nos dettes dans leur intégralité !
Homme : Et c’est tous vos biens qui y sont passés.
Jean : Et j’ai encore quelques bons chevaux dans mes écuries, si Oklahoma Krod gagne la course samedi… Vous savez, mon père répète sans cesse que Raintree a traversé la grande dépression à cheval sur un seul champion.
Homme : J’ai… J’ai aidé Ken Davis à raidier l’offre qu’il veut vous faire. Son apport financier et ses relations vous remettraient rapidement en selle !
Jean : Ouais, et ça ne serait plus Raintree, mais la société Davis-Raintree.
Homme : L’époque des haras familiaux est révolue, Jean.
Jean : Oui, je l’ai entendu dire.

Jean va sur la piste d’entraînement, bouleversée. Elle prend une selle et va seller un cheval. Pendant ce temps, Kris a pris une douche et s’essuie. En regardant par la fenêtre de sa porte, elle voit Jean à cheval sur la piste, elle fait galoper le cheval qu’elle monte.

C’est le jour de la course. Le speaker annonce les favoris. Pablo est confiant avec Oklahoma.
Pablo : Ça se présente bien pour nous. De la quatrième position, on peut suivre Odans Rope. On se rabat à la corde et on se place derrière les leaders jusqu’au tournant. De là on pourra attaquer.
Kris selle Oklahoma.
Kris : Je crois pas qu’il faille s’en faire, on va l’emporter.
Pablo : Avatar sera devant. Mais si Sorendson se maintient à la corde…
Kris : Sorendson c’est le nom du jockey ?
Matt : Rodriguo ou Lasal sont meilleurs que lui. On aurait aimé les avoir mais ils montent pour de plus grandes écuries. Lasal est sur Avatar.

Todd, Henry et Jean sont dans les gradins, Henry passe les jumelles à Todd qui observe les paris sur les différents chevaux. Il s’arrête sur le numéro 4, Oklahoma.
Todd : On et à 12 contre 1 !
Henry : Oh, ils n’y connaissent rien.
Todd : Ça sent le roussi.
Henry : Quoi ?
Todd : Toute sa tribu est là. (Il désigne la famille Davis) S’il a invité tout le monde c’est que l’entraîneur lui a dit que c’était le grand jour !
Henry : Ils n’y connaissent rien.
Jean tourne la tête vers Ken Davis, qui la salue d’un geste de la main. Jean lui retourne le geste.

Matt, Kris et Pablo sont toujours avec Oklahoma. Avatar, le cheval des Davis, passe devant eux. C’est un cheval taillé pour la course.
Matt : Et voici Avatar.

Junior sort des paris, il se fait interpeller.
Homme : Monsieur Davis Junior ! Vous avez joué qui dans cette course ? Non non non, je pense avoir deviné ! Le favori ?
Junior : Comment ça va, Lenny ?
Lenny : Vous vous y connaissez mieux en chevaux qu’en basket j’espère ?
Junior : Oui, heum… Je réglerai ça.
Lenny : Oui j’en suis sûr. Au fait, merci de m’avoir envoyé votre cousin, le pauvre garçon est accro au Wikers, qu’ils gagnent ou qu’ils perdent !
Junior : Je vous en prie, c’est rien. Vous devriez jouer Avatar gagnant, c’est du solide.
Lenny : Je ne joue jamais, Monsieur Davis. Je viens seulement ici pour prendre l’air. Mais si vous décidez de vendre des parts de ce cheval, je veux être au courant.
Junior : Bien sûr, Lenny.
Junior s’en va.

Dehors, des tracteurs dament la piste. Le speaker annonce qu’un cheval sera non-partant, et Todd observe les chevaux avec les jumelles.
Todd : Voilà Avatar, il n’a pas l’air en forme aujourd’hui. Peut-être qu’il a donné le meilleur à l’entraînement.

Kris et Matt accompagnent Oklahoma jusqu’à la piste. Kris est bouche bée, c’est la première fois qu’elle voit un hippodrome.
Matt : Ça va ?
Kris : Ouais, c’est la première fois que je viens sur un champ de course.

Tous les Ritter observent la course, Kris et Matt vont rejoindre Pablo à la lice. Dans les gradins, Junior rejoint sa famille. Amber est là aussi.
Amber : Tu arrives juste à temps pour le départ !

La cloche sonne. Tous les chevaux partent, et sont acclamés par les spectateurs. Le speaker annonce les positions des chevaux : Avatar est troisième, Oklahoma se dispute la quatrième position avec un autre cheval. De sa position, Kris encourage Oklahoma.
Kris : Allez Oklahoma, allez !!!
Matt : Chut !
Oklahoma remonte à la deuxième position.
Jean : C’est bien, tu peux les battre !
Todd : Tiens bon, Oklahoma Krod !
Dans le tournant, Oklahoma maintient sa position.
Kris : C’est bien Oklahoma ! Vas-y, allez !
Avatar remonte, il se dispute maintenant la première place avec Oklahoma.
Ken Davis : Allez !
Avatar rattrape Oklahoma.
Matt : Allez tiens bon, vas-y !
Oklahoma a une demi-longueur d’avance sur Avatar.
Ken Davis : Allez, vas-y Avatar !
Avatar dépasse Oklahoma, c’est lui qui a une demi-longueur d’avance.
Junior : Allez, lâche pas !
Dani : Allez !
Tous les Davis : On va gagner !
Avatar passe la ligne d’arrivée en premier, avec quatre longueurs d’avance. Oklahoma finit quatrième. Les Ritter sont déçus, les Davis fêtent leur victoire. Ken Davis passe devant Jean.
Jean : Toutes mes félicitations, Ken.
Ken : Merci, Jean.
Junior vient voir Todd.
Junior : C’est pas de chance, Tom-pousse !
Dani : Où est Matt ?
Jean : Il donne un coup de main aux écuries.
Amber : On y va ?!
Ken (à Henry) : Avatar courra sa prochaine course pour les écuries Davis-Raintree. Vous nous donnez votre bénédiction, et vous retrouvez votre place parmi les gagnants.
Il s’en va.
Jean (à Henry) : Tu me détesteras à quel point si je signe ce contrat ? Dis-moi.
Henry : Déjà au pied du mur ?
Jean : Pas très loin oui.
Henry : Il te manque beaucoup ? J’ai toujours eu un bas-de-laine pour les périodes de vache maigre.
Jean : Non, les fonds de tiroir ne suffiront pas cette fois. Regarde où on est : quatrième et on perd sans cesse du terrain. On est hors course, ça s’arrête là. On peut pas remonter la pente. J’ai pas d’autres solutions, mais toi si t’en as une…
Ils commencent à s’en aller.
Henry : J’ai eu un étalon dans le temps, Trail Bazer.
Todd : Et en un clin d’œil il a remonté dix longueurs et a remporté le…
Todd et Jean : Le prix Belmont.
Henry : Ce champion dressait ses oreilles pour montrer sa supériorité aux autres, il brisait leur belle assurance en passant devant eux à la vitesse de l’éclair.
Todd : Tu crois que Trail Blazer aurait battu Avatar ?
Henry : Oh, ça c’est une course que j’aurais adoré, et encore plus avec Seattle Slue au départ.
Todd : Et Sacré Talion ?
Henry : Oui, on ne peut rien te cacher.

Pablo, Kris et Matt ramènent Oklahoma au van. Dani arrive.
Dani : Matt ?
Matt : Salut Dani, salut Amber.
Dani : Je suis désolée.
Matt : Pour la course ? Il ne faut pas.
Dani : Et on te verra au feu d’artifice ?
Junior : Bien sûr, tout le monde y sera. Et Kris aussi. (Kris relève la tête) On ne vous a pas encore présentées, Danielle, ma sœur. Vous devriez apprendre à vous connaître. (Il pose une main sur l’épaule de Matt) Il y a tant de choses qui vous lient déjà toutes les deux… Euh, je parle des chevaux, bien sûr. Et voici sa meilleure amie, Amber, qui n’a rien qui la lie à personne, mais que nous aimons tout autant.
Kris sourit aux deux filles.
Matt : C’est la fête des vignerons, on va faire la fête. Tu seras la bienvenue.
Kris : Oh, merci mais…
Amber : Il faut lui faire un brin de toilette avant !
Tout le monde prend très mal sa remarque.
Junior : Je le disais, c’est une extraterrestre qu’il faut apprendre à connaître parce qu’elle a un sens de l’humour hors du commun !
Amber sourit.
Kris : Entendu, je serai des vôtres.
Pablo : Excusez-nous, on doit soigner notre cheval.
Pablo et Kris s’en vont.
Amber : Désolée. C’est bon arrêtez, j’ai eu la trouille de ma vie, j’ai cru qu’elle allait me gifler !
Matt : Moi j’ai failli te gifler !
Amber : C’était une blague, elle est couverte de la sueur de ce cheval, c’est vrai !
Dani : On la trouve sympathique, je t’assure.
Matt : Je dois-je dois aider Pablo à ramener Oklahoma. Je vous dis à ce soir. Félicitations, c’était-c’était une belle course.
Matt s’en va. Dani, Junior et Amber aussi. Amber ne s’est pas encore remise de ses émotions.
Amber : J’ai eu peur, j’te jure !

 

©Ecrit par colinou pour le quartier Wildfire-HypnoSeries

Kikavu ?

Au total, 23 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

SammyRom 
01.11.2019 vers 12h

melanie91 
17.04.2019 vers 10h

bibifanser 
11.03.2019 vers 15h

Vivi2311 
21.03.2018 vers 11h

Lyfaen 
20.03.2018 vers 09h

Deboh 
22.01.2017 vers 20h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton personnage préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...
Activité récente

Pendu
Avant-hier

Sondage
08.12.2019

Jason Landon
Avant-hier

Etre Chuchoteur
23.01.2020

Joe Lando
19.01.2020

Abécédaire
11.01.2020

Actualités
Joyeuses Fêtes !

Joyeuses Fêtes !
L'équipe de Wildfire vous souhaite de passer un Joyeux Noël ! Profitez bien et courage à ceux qui...

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Un nouveau sondage est arrivé sur le quartier ! Les fêtes de fin d'année approchent rapidement....

Nouveau sondage !

Nouveau sondage !
Un nouveau sondage est en ligne =D Les vacances sont finies et la rentrée est passée ! Qu'avez vous...

Dossier Les métiers avec les chevaux

Dossier Les métiers avec les chevaux
De nouvelles pages ont été créées ! Retrouvez des infos sur les métiers de Moniteur d'équitation et...

Joyeux anniversaire !

Joyeux anniversaire !
Aujourd'hui, Nana Visitor (Jean) fête ses 62 ans ! Nous lui souhaitons une belle journée....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sabby, Hier à 11:03

Hello ! Les quartiers Dallas et S.W.A.T ont refait leur déco et vous propose chacun un tout nouveau design Bonne journée ensoleillée

Sonmi451, Hier à 12:52

15 ans qu'on attendait cela... pour en savoir plus, rdv sur le quartier friends.

Luna25, Hier à 20:11

Encore 10 jours pour participer aux jeux et au sondage spécial couple du quartier Reign !

Luna25, Hier à 20:11

2 couples de Dowton Abbeye et LPM en cours de compétition sur le quartier Reign !

Luna25, Hier à 20:13

Nouveau mois dans les forums du quartier Legends of Tomorrow ! Venez départager les personnages de Tobias Menzies.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News